émotion
Découvrir la Meuse
Ok
Envoyer à un ou plusieurs ami(es) Imprimer Exporter cette page en pdf Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte

Accueil > Le temps de l'histoire > Les Duchés de Bar et de Lorraine et la Renaissance en Meuse > Bar-le-Duc, ancienne capitale du Duché de Lorraine

Bar-le-Duc, ancienne capitale du duché de Lorraine

Bar-le-Duc

Située entre Reims et Nancy, Bar-le-Duc est la seule ville de Lorraine à être labellisée « Ville d'art et d'histoire », elle fait aussi partie des « plus beaux détours de France ». Ville étendue le long de l'Ornain, elle fut longtemps capitale du puissant et indépendant duché de Bar. Grâce à son remarquable quartier Renaissance, la ville-haute se dresse ainsi en véritable phare sur le Barrois.

Bar-le-Duc Tour de l

Ville haute et ville basse


Au Xème siècle, un château et une cité fortifiée sont édifiés afin d'assurer la défense du Comté de Bar face au royaume de France. Malgré le démantèlement de la forteresse en 1670 et les destructions révolutionnaires, quelques vestiges des fortifications sont encore visibles : la Porte Romane et la Tour de l'Horloge.


Au-delà de ces quelques empreintes du Moyen-Age, la ville haute rayonne surtout par son héritage Renaissance du XVIème siècle, période qui sera la plus faste d'un point de vue politique et culturel pour la ville. De magnifiques hôtels et demeures en pierre de taille s'offrent ainsi au regard du visiteur, dans un ensemble urbain classé secteur sauvegardé.

Remarquez notamment la richesse architecturale de la Place Saint-Pierre, avec l'église Saint-Etienne qui accueille le fameux Transi de Ligier Richier, ainsi que les façades de la rue des Ducs. Plus bas, l'esplanade du château précède un bâtiment construit en 1563 à la demande du duc de Lorraine et de Bar, Charles III, pour son habitation personnelle, devenu aujourd'hui le Musée Barrois.


Sous l'aplomb de l'esplanade est érigé en 1573 le Collège Gilles de Trêves, qualifié par Montaigne de « plus belle maison de ville qui soit en France ». C'est Gilles de Trêves lui-même qui a fait construire le collège afin d'assurer l'éducation des enfants de la ville. Au cours du XVIIe siècle, cette institution voit ainsi passer les jeunes Oudinot et Exelmans, futurs Maréchaux d'Empire.

Quant à la ville basse, celle-ci connaît un réel développement économique à partir du milieu du XIXe, avec l'implantation de la voie ferrée Paris-Strasbourg et du canal de la Marne au Rhin. L'industrie textile, la métallurgie et la brasserie sont alors les activités dominantes de ces quartiers.
Bar-le-Duc est aussi le berceau du fil à tricoter Bergère de France. Cette entreprise familiale est l'une des plus grandes et des plus compétitives filatures d'Europe. Des visites de l'entreprise sont possibles.

Tous les ans début juillet, ne pas manquer le "Festival RenaissanceS", qui est un très beau festival des arts de la rue. 

Pour plus d'informations, l'office de tourisme de Bar-le-Duc est à votre disposition.
Pont de Bazincourt-sur-Saulx

Aux alentours


La Vallée de la Saulx, Vallée de la Renaissance


Le style Renaissance des châteaux Gilles de Trêves à Ville-sur-Saulx et La Varenne à Haironville prend ici toute sa dimension tandis qu'à Nettancourt, le château de la Grange aux champs, se distingue pour son parc à l'anglaise et sa curieuse grotte-rocaille.


Ligny-en-Barrois, cité des Ducs de Luxembourg

Porte d'entrée du Barrois, Ligny-en-Barrois dévoile son étonnante histoire qui en fit une enclave du Duché du Luxembourg. A la fin du XIXème siècle, Ligny devient une des villes les plus industrialisées du département avec des brasseries, fabriques de meubles, de chaussures, de vêtements, des confitureries et surtout des instruments de précision et d'optique.
Ligny-en-Barrois est labellisée "Village étape".

Pour plus d'informations, l'office de tourisme de Ligny-en-Barrois se tient à votre disposition.

Lieux de visites:

Comité Départemental du Tourisme de la Meuse - site officiel
33 Rue des Grangettes - 55000 BAR LE DUC - Tél. : + 00 33 (0)3 29 45 78 40 - Fax : + 00 33 (0)3 29 45 78 45
Copyright 2008 CDT Meuse - Mentions légales
www.meuse.fr