Naviguez par univers

Découvrez une nouvelle façon de découvrir un territoire en sélectionnant l'affinité qui vous correspond le mieux. De la grande guerre, en passant par la nature, découvrez tout le charme de la Meuse de quatre façons possibles.

Se souvenir, guerre 14/18


En famille


Respirez !

Exp

Tentez l'expérience

Naviguez par univers

Découvrez une nouvelle façon de découvrir un territoire en sélectionnant l'affinité qui vous correspond le mieux. De la grande guerre, en passant par la nature, découvrez tout le charme de la Meuse de quatre façons possibles.

Pour des vacances qui changent…

La Grande Guerre en Meuse

Rappel historique général

En 1914, l’Europe domine le monde. Les grandes puissances rivalisent entre elles pour des raisons économiques et politiques et deux groupes d’alliances défensives ont été conçues pour éviter la guerre : d’un côté, la Triple Entente (France, Royaume-Uni, Russie et leurs empires coloniaux), et de l'autre, la Triple Alliance (Allemagne, Autriche-Hongrie, Italie et leurs empires coloniaux).

L’attentat de Sarajevo le 28 juin 1914 apparaît comme un détonateur qui va précipiter la guerre : suite à l’assassinat de François Ferdinand, l’héritier de l’Empire d’Autriche-Hongrie et de son épouse par un étudiant bosniaque, l'Autriche-Hongrie entend régler définitivement la crise balkanique en faisant reculer l'influence russe dans les Balkans. Par le jeu des alliances, cette crise régionale entraîne une grande partie de l'Europe dans la guerre : début août, presque tous les pays européens sont entrés dans le conflit. L'Allemagne déclare la guerre à la France et l'envahit très rapidement.

Progressivement, plusieurs États se rallient à chaque alliance : la coalition de la Triple Entente est rejointe par la Belgique et le Japon en 1914, l'Italie en 1915, le Portugal en 1916 et les États-Unis en 1917, tandis que l'Empire ottoman et le Royaume de Bulgarie se joignent à la coalition de la Triple Alliance en 1914 et 1915, transformant ainsi ce conflit européen en première guerre mondiale.

Champ de bataille de Verdun

Champ de bataille de Verdun

Ruines de la grande guerre

Ruines de la grande guerre

Combats au fort de Vaux

Combats au fort de Vaux

Combats au fort de Vaux

Combats au fort de Vaux

La Meuse durant la Grande Guerre

Verdun et la Meuse sont des symboles de la Première Guerre Mondiale. De 1914 à 1918, de l’Argonne au Saillant de Saint-Mihiel, de Vauquois aux Eparges, toute la Meuse est en première ligne. Au centre de ces champs de bataille, le plus grand, le plus mondialement connu : celui de Verdun. La bataille de Verdun a connu une telle intensité qu’elle est devenue la mère des grandes batailles du 20ème siècle. Européens, Africains, Américains combattent en Meuse, des centaines de milliers de jeunes hommes y meurent, beaucoup ont été inhumés, beaucoup ne furent jamais retrouvés. 
Voie sacrée en 1914

La Meuse a été un département martyr et défiguré : des dizaines de villages et de villes ont subi des destructions irréversibles, des espaces agricoles et forestiers ont été transformés en désert, les populations civiles ont subi un exode souvent définitif. Ces champs de bataille constituent un conservatoire de sites et de vestiges authentiques, témoins des combats de la Grande Guerre. Il fut décidé de ne pas reconstruire et peupler ces villages qui constituent une zone sanctuaire appelée "Zone Rouge".

La Meuse possède aujourd’hui le plus riche patrimoine « Grande Guerre » au monde. Cet héritage historique, archéologique et mémoriel est marqué d’authenticité. Forts et ouvrages, batteries d’artillerie et retranchements bétonnés, tranchées et boyaux de communication, cratères de mines et trous d’obus, tunnels et galeries, monuments, tombes et stèles façonnent des paysages de guerre sur des dizaines de milliers d’hectares à travers le département…

Butte de Vauquois

Butte de Vauquois

Crête des Eparges

Crête des Eparges

Champ de bataille de Verdun

Champ de bataille de Verdun

Frise chronologique de 1914 à 1918 en Meuse

Saillant de Saint-Mihiel

Saillant de Saint-Mihiel

Butte de Vauquois

Butte de Vauquois

Fort de Douaumont

Fort de Douaumont

Fleury

Fleury

Choix Citadelle Basse

Choix Citadelle Basse

1914 : La Meuse, entre résistance et occupation

  • 3 août : L’Allemagne déclare la guerre à la France.
  • 6 au 13 septembre : Bataille de la Marne : l’offensive allemande atteint Revigny, et se fixe le front au Nord de Verdun.
  • 24 septembre : Prise du Saillant de Saint-Mihiel par les Allemands.
  • Octobre : Combats en Argonne à la butte de Vauquois, observatoire occupé par l’armée allemande.

 1915 : La guerre des mines

  • Janvier à avril : Combats sur la crête des Eparges, occupée par les Allemands depuis la retraite de la Marne.
  • Avril : Début de la guerre des mines à la butte de Vauquois et sur la crête des Eparges.

1916 : Verdun, symbole universel
L’offensive allemande :

  • 21 février : Première offensive allemande par la rive droite pour la prise de Verdun.
  • 21-22 février : Violents combats au Bois des Caures au Nord de Verdun où meurt le Colonel Driant.
  • 25 février : Prise du fort de Douaumont par les Allemands.
  • 25 février : Philippe Pétain prend le commandement des opérations à Verdun.
  • 6 mars : Attaque allemande sur les deux rives de la Meuse.
  • 7 juin : Prise du fort de Vaux par les Allemands.
  • 23 juin : Violente offensive allemande : le village de Fleury tombe mais l’ouvrage de Froideterre résiste.
  • 11 juillet : Ultime offensive allemande vers Verdun : le fort de Souville résiste. Privé de soldats par la bataille de la Somme engagé le 1er juillet, l’état-major allemand renonce à poursuivre sa stratégie d’offensive.

La reconquête des Français :

  • 17-18 août : Reprise du village de Fleury.
  • 24 octobre : Vaste offensive française et reprise du Fort de Douaumont.
  • 3 novembre : Reprise du Fort de Vaux par les français.
  • 15 décembre : dernière offensive française la rive droite.

1917 : Une guerre internationale

  • 20 août : Poursuite de l’offensive française sur la rive gauche : prise du Mort-Homme.
  • 6 avril : Entrée en guerre des Etats-Unis.

1918 : Finir la guerre

  • 12-15 septembre : Offensive victorieuse franco-américaine sur le Saillant de Saint-Mihiel.
  • 26 septembre au 11 novembre : Offensive Meuse-Argonne du corps expéditionnaire américain mené par le Général Pershing.
  • 11 novembre : Armistice signée par les Allemands à Rhetondes.

28 juin 1919 : Signature du traité de Versailles.

10 novembre 1920 : Choix du Soldat Inconnu à la Citadelle Souterraine de Verdun.

Pour en savoir plus sur la Première Guerre Mondiale en Meuse découvrez notre univers Meuse Grande Guerre 14-18 : le centenaire.